Concurrence entre les universités canadiennes

Le system d’enseignement supérieur au canada est considéré parmi les meilleurs systèmes au monde en termes de sa qualité et sa participation active au développement de la société de  savoir et enrichir la recherche scientifique en plus c’est une assise intellectuelle pour le développement économique du pays.

Chaque année, les universités canadiennes forment plus d’un million de personnes, dont des Étudiants à temps plein, des étudiants à temps partiel et des adultes en processus d’apprentissage continu.

D’ailleurs les universités canadiennes représentent une industrie de 16 milliards de dollars. À L’échelon national, l’apport du monde universitaire au produit intérieur brut (PIB) se compare à celui des principales industries ou des principaux secteurs. [1]

Nous vivons aujourd’hui dans un monde de mondialisation ou les frontière se disparaissent et la demande de l’enseignement superieur se croit d’une façon vertigineuse de même  la concurrence entre les universités devient accru pour offrir une meilleure formation et sélectionner des meilleures étudiants. Bien évidemment cette mondialisation impose sur les universités certaines pulsations. [2]

On trouve que la concurrence est inquiétant surtout pour les pays en voix de développement, qu’elle pourrait désavantager leur système d’enseignement de même elle peut nuire au maintien de normes de qualité élevées ainsi qu’au bon financement du système public d’enseignement supérieur pour un pays développé comme canada. [1]

L’enseignement supérieur au canada  est ouvert à la concurrence mondiale qui réapparait très clairement dans différent domaine :

  • Concurrence pour les meilleurs professeurs, salaires, conditions de travail, environnement de recherche
  • Concurrence pour les meilleurs étudiants
    • Entre universités québécoises au 1er cycle
    • Avec tout le monde aux 2e et 3e cycles
    • Les chercheurs postdoctoraux
    • Concurrence en recherche
      • Reconnaissance internationale
      • Partenariat de recherche et réseaux
      • Expertise

Mais ou se trouve le système d’éducation québécois ?

Ce système est caractérisé par un financement de l’état prédominant, droit de scolarité plus bas, Accès très large à un système non différencié [3], ce qui lui donne une force concurrentielle  pour  attirer plus d’étudiants  qui recherchent un enseignement de haute qualité à bas prix.

Les universités du Québec sont de plus en plus performantes, les indices qui démontrent ceci sont nombreux, elles offrent aux milliers des étudiants et étudiantes une formation de haut calibre international et elles ont développé la recherche scientifique pour attraper le retard accumulé .

En effet on sait que les dernières années l’existence des rivalités entre les universités canadiennes et surtout entre les québécoises et ontariennes ces derniers ont déjà commencé à réinvestir dans l’enseignement supérieur, mais comment le système québécois demeure performant face à cette compétition.

La performance de l’université québécoise s’articule autour deux éléments : la qualité et l’efficience.

Mais il existe certains points essentiels pour que l’enseignement supérieur demeure de qualité :

Premièrement une formation de qualité est une formation à jour c’est-à-dire le contenu des programmes est actuel et contient les résultats récents de recherche.

Deuxièmement, une formation de qualité est une formation pertinente qui permet aux étudiantes et aux étudiants d’acquérir les compétences et les outils nécessaires à leur développement personnel et à l’exercice de leur rôle dans la société.

Troisièmement, une formation de qualité est une formation durable, c’est-à-dire il permet l’intégration de marche de travail. [4]

Malgré les résultats positifs de système d’enseignement supérieur québécois il reste beaucoup à faire afin de dépasser les problèmes liés au financement ou on trouve que l’état finance à 80% les établissements d’enseignement supérieur par contre on trouve que les universités ontariennes se réjouissent d’une certaine indépendance au niveau de financement ce qui leur donnent une position avantageuse.

[1] http://www.quebec.attac.org/IMG/pdf/agcseducation.pdf

[2]  http://www.unesco.org/iau/association/pdf/EEP_AUF_Montreal.pdf

[3]  www.ulaval.ca/recteur/enssuperieur.ppt

[4]  http://www.meq.gouv.qc.ca/ens-sup/ens-univ/1410-28f.pdf

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>