Et si on achetait une voiture ?

Aujourd’hui, vous en avez assez. Vous décidez que l’autobus, le métro et le covoiturage de vos pairs ne vous suffit plus. Avec vos économies en poche et un léger investissement de vos parents, vous débutez votre quête d’achat d’une nouvelle voiture. Comme 66% des consommateurs, vous consulterez probablement Internet comme principale source d’information afin de trouver le véhicule idéal.

Il est vrai que le magasinage est différent. Les futurs acheteurs découvrent à quel point Internet et sa capacité de réseautage ont changé l’industrie de l’automobile. Grâce à quelques clics, vous avez maintenant accès à des évaluations d’experts et aussi provenant d’autres consommateurs. Encore une fois, vous n’êtes pas seul. Pendant le processus d’achat, chez les 18-27 ans, une vaste majorité consulte le site web du concessionnaire (89%) et la plupart intègrent les avis de sites-tiers (65%), de leurs amis et collègues via les réseaux sociaux (61%) et même des blogues traitant de ce sujet (45%). Le web devient un élément clé dans la collecte d’informations. Étant donné qu’acheter une voiture est un achat important, il est essentiel de s’assurer qu’on fait le bon choix. Internet vous ouvre les portes d’une communauté qui a des passions, des goûts et des intérêts similaires aux vôtres et qui seront en mesure de mieux vous guider dans votre décision.

L’industrie automobile embarque aussi dans le jeu. Les exemples où les fabricants et les concessionnaires tentent de faire leur place dans le monde des réseaux sociaux sont nombreux. Au Québec, on trouve plusieurs sites opérés par des tiers qui permettent de rechercher et comparer des véhicules, consulter l’avis d’experts et voir l’actualité du domaine, comme monvolant.ca, autonet.ca ou auto123.com. Sur le web, on trouve aussi des communautés d’usagers ou encore des communautés de clients de concessionnaires, comme par exemple Automotive Avenues. Des initiatives sont aussi créées par les fabricants, comme The Ford Story, où les consommateurs sont invités à raconter l’impact de Ford dans leur vie quotidienne. Ce projet amène aussi une présence de Ford sur les principaux réseaux sociaux comme Twitter (@Ford@FordCustService, @FordDriveGreen, …), Facebook, YouTube et FlickR. D’autres initiatives, telles que discutées par Dejan dans son billet, propose une plus grande personnalisation des voitures. Ces exemples illustrent non seulement un désir de faire les choses différemment, mais aussi à l’ère d’une économie numérique, d’un réel désir des entreprises de l’industrie automobile de chercher à s’engager avec ses clients, de créer des relations à long terme et d’être présents.

Et maintenant, il est temps de revenir à votre magasinage. De quelle façon procéderez-vous ? Comment pensez-vous obtenir de l’information avant d’acheter votre nouvelle voiture ? Quels acteurs ont de l’impact dans votre décision ? Continuez la discussion dans les commentaires !

http://www.thefordstory.com/follow-the-story/?tab=facebook
Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>