Comment Facebook tente d’attaquer Twitter ?

Avec l’annonce du rachat de Friendfeed le 10 Août  dernier, il ne fait plus aucun doute sur la stratégie du géant Facebook qui consiste à concurrencer Twitter. En rachetant Friendfeed, Facebook récupère le savoir de toute son équipe majoritairement composée d’anciens de Google tel Bret Taylor qui a travaillé sur Google Maps ou encore Paul Bucheit le créateur de Gmail.

En outre, bien avant ce rachat, Facebook avait intégré la fonctionnalité qui consistait à émettre des courts messages, ce qui était clairement destinée à attaquer la marque du petit oiseau sur le terrain du micro-blogging.

Mais quels étaient les choix de Facebook avant ce rachat ?

Face à une augmentation fulgurante du nombre de membres de Twitter, et après qu’une tentative de rachat n’eut pas été concluante, il ne restait pour Facebook que deux choix :

1-Attaquer Twitter dans le domaine du micro-blogging

2-Continuer son évolution en tant que réseau social généraliste sans attaquer Twitter dans le terrain du micro-blogging

Si on viendrait à modéliser la situation selon la théorie des jeux, on aurait la situation suivante :

Theorie des jeux_FacebookvsTwitter

Si l’on admet le postulat, selon lequel défendre coûte beaucoup moins cher que d’attaquer et sachant que Twitter n’a pas encore de modèle de revenu, on est loin du cas de figure où Twitter viendrait concurrencer Facebook dans le domaine des réseaux sociaux généralistes.

Ainsi, si Twitter n’attaque pas, la meilleure option pour Facebook est d’attaquer.

C’est donc dans cette optique que Facebook Lite vient d’être lancé. Cette version allégée de Facebook permet de lire et laisser facilement des commentaires, de visionner les photos et d’accepter de nouveaux contacts, trois fonctionnalités qui font le succès de Twitter.

Mais, le petit oiseau défend bien son nid

Malgré cette attaque frontale du grand Facebook sur le terrain du micro-blogging, la marque du petit oiseau se défend très bien en réalisant des partenariats avec deux gros mastodontes du Web, à savoir Microsoft et Google. Grâce à ce partenariat, les mini-messages de Twitter seront désormais affichés dans les résultats des moteurs de recherche des dites compagnies.

D’autre part, une alliance vient d’être signée le Lundi 09 Novembre entre le site de réseautage d’affaire Linkedin et Twitter afin de permettre aux utilisateurs de partager et de poster réciproquement les tweets et les mises à jour de leur statut professionnel entre les deux sites.Voici une vidéo de Biz Stone de Twitter et Reid Hoffman de Linkedin qui donne plus de détails sur cette alliance stratégique.

Ne possédant pas de moyens financiers importants pour contre-attaquer, Twitter fait donc fonctionner le jeu des alliances afin de se protéger des attaques de Facebook et de rester leader dans le segment du micro-blogging.

Sources:

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/08/10/facebook-rachete-friendfeed_1227431_651865.html

http://www.allfacebook.com/2009/07/twitter-considers-facebook-direct-competition-racing-to-1-billion-users/

http://akova.wordpress.com/2009/10/08/facebook-vs-twitter-le-combat-des-chefs-est-engage/

http://brainwizz.fr/2009/08/13/facebook-lance-facebook-light-pour-concurrencer-twitter-2/

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/10/22/twitter-lance-un-double-partenariat-avec-microsoft-et-google_1257171_651865.html#ens_id=1227433

http://techno.branchez-vous.com/actualite/2009/11/linkedin_twitter_tweet_mise_a.html

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

3 Commentaires »

 
  • minuscurl says:

    Cela ne va t-il pas faire comme Myspace et Facebook .. Myspace avait peur de facebook et il s'est battu sans relâche pour être le 1er réseau social mais Facebook a pris une tel ampleur qu'il s est imposé de lui même. Maintenant myspace est plus une plate forme musical qu'un réseau social.

    N'est ce pas pareil pour Facebook et twitter, à vouloir empêcher twitter de grandir et de se battre contre ce dernier, Facebook oublie de se développer et d'avoir un concept à lui.

  • ydebbagh says:

    Effectivement, nous nous accordons pour dire que la bataille de Myspace et Facebook a bien été gagné par ce dernier.
    Cependant, la victoire de Facebook contre Twitter me semble très diffcile à atteindre, du fait de la spécialisation de Twitter dans le domaine du micro-blogging mais surtout du fait que l'usage de Twitter est beaucoup axé sur l'apprentissage professionnel. Ce positionnement dans le champ professionnel vient d'être consolidé à travers l'alliance avec Linkedin.

  • Youssef Debbagh says:

    Pour plus d’informations, une analyse SWOT est publié sur le blog de marketing-Internet.ma

 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>