Ford : une stratégie qui mène loin

Les médias sociaux sont une partie intégrante du processus d’achat d’une voiture. Ainsi, les acteurs de l’industrie n’ont pas d’autres choix que de s’y adapter. Comme le souligne Dejan dans son billet,  qui rapporte l’étude MarketingSherpa, les réseaux sociaux sont utilisés principalement pour influencer la réputation de la marque, sensibiliser davantage les clients, améliorer la visibilité et augmenter les visites sur le site web de la compagnie. Les exemples sont nombreux, mais ce billet s’intéressera particulièrement à la stratégie de Ford.

Ford, une compagnie américaine spécialisée bien connue, a annoncé, il y a à peine un mois des résultats spectaculaires pour son 3e trimestre, compte tenu du contexte économique. Bien qu’on pourrait associer cette performance à plusieurs facteurs, le positionnement de Ford au niveau marketing vers les médias sociaux semble lui être profitable. Les chiffres le montrent : Ford aura investi en 2009 presque trois fois plus dans ces nouvelles technologies de communications que ses concurrents (25% vs. 9%).

Le plus gros coup de Ford aura été d’initier le « mouvement Fiesta », en 2008, où ils ont offert à une centaine d’acteurs influents des réseaux sociaux une voiture Fiesta pendant six mois. La voiture, qui ne sera lancée que l’an prochain, a tout de même déjà beaucoup d’éclat sur le web : 1,8 million visionnements sur YouTube, 270 000 affichages de photos sur FlickR et 1,8 millions de Tweets, résultant en plus de 13,2 millions d’interactions avec des clients potentiels. Il est difficile d’atteindre des chiffres de cette mesure autrement que par une stratégie bien pensée sur les médias sociaux.

D’autres idées ont également vu le jour. Par exemple, Ford Story, où les consommateurs, en pleine crise, ont été invités à partager quel a été l’impact de Ford dans leurs vies. Ils ont aussi créé une application Facebook (You Speak Green) qui permet de discuter d’idées vertes afin d’améliorer l’environnement. Ford a aussi commandité un jeune couple américain afin de parcourir les États-Unis à la recherche de conseils avant qu’ils ne se marient. Jouissant d’une bonne couverture médiatique, ils sont maintenant connus comme M. et Mme Ford. Ce ne sont là que quelques exemples, en plus de leur présence sur les principaux sites de réseautage, mais qui illustrent le désir de Ford de s’engager dans les médias sociaux.

L’homme derrière ce virage est Scott Monty. Sa principale force a été d’apporter une nouvelle vision, qui est définit par la mission stratégique des médias sociaux de Ford :

« To humaninze the company by connecting constituents with Ford employees and with each other when possible, providing value in the process »

Comprendre l’importance d’une communication bidirectionnelle, de l’authenticité et de la transparence est la clé d’une stratégie gagnante. Ford n’est plus perçue comme une « vieille compagnie », mais comme un leader dans ses façons de faire afin de connecter avec ses clients et « d’humaniser » sa marque.  Faire des affaires ne suffit plus, il faut aussi savoir les faire différemment.

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>