Impact du réseautage dans le commerce de détail : avantages et limites :

L’éclatement de la bulle Internet a réellement marqué le paysage des ventes en ligne surtout avec le concept de réseautage. Avec des nouvelles conditions de marché, le commerce de détails est devenu un secteur particulièrement dynamique valorisant ainsi la communication participative.

Les tendances ont beaucoup changé au Canada : Les ventes en ligne qui explosent, la progression constante du nombre d’internautes, encouragent d’avantage les détaillants à considérer la capacité du réseautage pour pousser leurs causes commerciales. La conception et l’adaptation du commerce numérique aux réseaux sociaux impliquent de repenser chaque aspect de la vente du détail, de l’infrastructure et des processus d’entreprise à la façon dont les détaillants communique avec les clients existants et en attirent de nouveaux. Les nouvelles technologies risquent de modifier dans un futur relativement proche la physionomie de nos traditionnelles méthodes de communication, une stratégie plus efficace pour attirer d’autres cibles exploitables et surtout de se faire connaitre.

Aujourd’hui, il existe plusieurs sites de réseautage qui poussent de plus en plus de détaillants à y participer en vue d’une meilleure strategie de communication : Youtube, Myspace, Facebook, Bebo, les blogs, se sont autant de sites requièrent l’intention des internautes consommateurs.

En 2006, Myspace a augmenté à lui seul les ventes en ligne de plus de 83%, à travers des bannières publicitaires sur des chaines de détaillants qui offrent des produits en rapport avec la tendance du site (la vente des CD audio, de lecteurs MP3, des vieux vinyles…)

Facebook, quant à lui, a développé en 2007 un nouveau service publicitaire qui fait des ravages dans le secteur des ventes en ligne. Il offre un programme qui permet aux annonceurs de faire de la communication à des cibles bien spécifiques selon l âge, le sexe, l’emplacement géographique … . Cet outil le propulse ou sommet des sites communautaires dans le secteur des ventes de détail.

Les blogs : c’est une nouvelle approche utilisé par les entreprises pour communiquer avec les consommateurs. Il offre une solution pratique et peut couteuse pour avoir un feedback d’informations de la part de ses clients et  même du personnel de l’entreprise.

Avantages et inconvénients d’une communauté virtuelle dans le commerce de détail:

- Avantages :                                                    

L’attitude opportuniste qui consiste à créer une communauté virtuelle s’inscrit dans une nouvelle logique économique. Les personnes qui visitent ces sites le font sur une base régulière et pour une période relativement longue, cela suscite l’intérêt du commerce de détails en ligne pour diverses raisons :

  • Connaitre la tendance de la clientèle pour notre industrie.
  • Se faire connaitre par un large public.
  • Offrir au client la possibilité de communiquer avec l’entreprise et de se familiariser avec les produits.
  • Mieux connaitre notre industrie en ouvrant le dialogue avec le public extérieur mais aussi avec les intervenants a l’intérieur de l’entreprise pour mieux réagir aux problèmes.
  • Humaniser l’entreprise avec un contact direct et une communication ciblée : les gens préfèrent faire du commerce avec d’autre gens (physique) qu’avec des entreprises.
  • Montrer tous les aspects de l’entreprise : motivations et tendances futures.

- Limites :

La principale difficulté de ceux qui mettent en place des communautés d’intérêts économiques sur Internet est de parvenir à initier et entretenir une dynamique communautaire tout en contrôlant étroitement les dépenses associées.

  • Bien évaluer les couts de la mise en pratique d’une telle technologie.
  • Le temps investi pour entretenir la communication avec la clientèle.
  • Une bonne maitrise du modèle communautaire.
  • Suivre les nouvelles tendances du secteur.
  • Bien cibler ca clientèle.
  • Adapter la gestion du modèle virtuel avec la réalité physique.
  • Arriver à rentabilisé son investissement (temps et argent) par l’achat en ligne.

 

 http://www.slideshare.net/BroadVisionFrance/e-commerce-et-reseaux-sociaux-2009

http://www.communautes-virtuelles.fr/communautes_virtuelles_dossiers_economique.htm

http://www.decisio.info/E-commerce.html

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>