L’analytique pour les petits écrans

 

L’internet mobile a donné une extension à la communication entre le commerçant et les consommateurs. Grâce au web mobile, cette relation n’est plus restreinte, ni un magasin physique, ni à un écran d’ordinateur. Un exemple vif à cela, serait les compagnies aériennes qui utilisent ces multiples canaux pour augmenter la loyauté de ses clients. Un client a la capacité de réserver un billet d’avion en ligne ou par téléphone, recevoir la confirmation via email ou par SMS, recevoir des SMS pour rester à jour et même recevoir un code barre, avec lequel, il peut scanner l’information pour s’en registrer.

Un point commun existe entre ces multiples canaux : c’est la capacité de mesure.

Le web analytique permet de mesurer le comportement des consommateurs en ligne. Il tente également de donner une opinion claire sur les préférences des consommateurs par les clickstreams (1). Ceci donne aux entreprises la possibilité de réajuster plus rapidement aux habitudes et tendances des utilisateurs pour augmenter la conversion.

Le mobile analytique ressemble au web analytique dans le cas des appareils mobiles avancés qui soutiennent le transfert de l’information à haute vitesse et sont capable d’exécuter Javascript et accepter les fureteurs avec cookies. Parmi ces appareils, on peut nommer Apple iPhone, RIM Blackberry Storm et Nokia E71 (2). Du moins, pour la collection des données, les applications de web analytique fonctionnent de façon efficace.

Les compagnies de télécommunication sont au cœur de cette nouvelle dynamique. Elles renforcent l’internet mobile pour augmenter ses parts de marché.

De plus, les appareils mobile offre une nouvelle dimension, la géolocalisation grâce au GPS. L’application iWikipédia (3) pour Apple iPhone permet de localiser le mobinaute et de lui suggérer des endroits proches de là où il se trouve.

France 24 (4) a développé une application mobile pour le iPhone, le Blackberry, le Mobiclip et d’autres appareils avec une technologie avancée, permettant l’accès 24 heures sur 24 aux dernières nouvelles en trois langues, que sont, le français, l’anglais et l’arabe.

Nespresso, la marque de café de Nestlé, a eu un grand succès pour son application mobile, qui était accessible sur plusieurs appareils mobiles à travers 16 pays. Grâce à cette réussite, Nespresso a lancé son tout premier Flash Lite mobile 3.1 (5) après le lancement d’Apple iPhone en 2007.

La réussite des ces applications mobiles et des concepteurs dans la discipline de la télécommunication n’est possible que grâce aux mesures des mobiles analytiques, sans lesquelles les compagnes e-marketing et les efforts ne seront pas traduits par la conversion, le stade ultime pour générer du profit. Le défi reste à harmoniser les multiples canaux de communication, tout en ayant à l’esprit, qu’il puisse s’agir de la même clientèle que ce soit en magasin, derrière un ordinateur ou avec un appareil mobile.

 

Référencés:

(1) http://mashable.com/2009/08/25/clickstreams/

(2)http://www.webanalyticsdemystified.com/sample/Web_Analytics_Demystified_Nedstat  _Mobile_Analytics.pdf

(3) http://wiki.mobileread.com/wiki/Wikipedia_mobile_access

(4) http://www.france24.com/fr/mobile

(5) http://www.mobilemarketer.com/cms/news/content/2926.html

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>