La concurrence automobile au sein de la crise économique

Les automobiles ont longtemps été un objet de convoitise, depuis la création de la première voiture il ya 120ans par l’allemand Karl Benz (1) et ce jusqu’à ce jour, malgré les temps tumultueux que nous vivons en ce début de 21eme siècle.

C’est donc dans un monde caractérisé par 4roues que les constructeurs automobiles se livrent à une guerre sans merci, afin de monter sur le podium et d’y rester aussi longtemps que le vent tournera en leur faveur.

Seulement, voila le vent semble se transformer en ouragan dévastateur n’épargnant personne sous l’effet de la crise économique , qui a frapper de plein fouet  le secteur automobile , les ventes chutent ; Les six premiers groupes sur le marché américain : GM, Toyota, Ford, Honda, Chrysler et Nissan ont vu leurs ventes chuter de 32% à 45% au premier semestre 2009(2) les licenciement explosent, En juin dernier « Volvo Cars » (qui fait partie de la Ford Motor Corporation depuis 1999), annonce le licenciement de 1200 travailleurs en Suède, dont 600 à l’usine de Torslanda, à cause de la baisse des ventes. En septembre, la compagnie annonce devoir licencier encore au moins 900 autres travailleurs à Torslanda (3), l’ambiance devient morose face au chamboulent économique.

Mais avec tous ça les constructeurs ne perdent pas le nord, certes tout le monde a régressé néanmoins la prime a la casse entre en jeu comme un souffle d’espoir, histoire de sauver les meubles, prenons l’exemple de Hyundai le constructeur qui lança lui-même sa propre prime à la casse(4) ,  ses voitures qui en temps normal passées quasiment inaperçues avec des modèles classiques dont le design reste plutôt sommaire face à d’autres marques de la même catégorie (moyenne gamme) tel que Peugeot ou Nissan où le coté esthétique ainsi que la robustesse sont avérés, est finalement sorti vainqueur du grand défi du rebondissement, effectivement ses ventes sont passées de 2,5% en octobre à 4.4% en juin ceci grâce à des prix compétitifs s’ajustant parfaitement  à la baisse du pouvoir d’achat mais aussi à des compagnes publicitaires plutôt réussies, l’amélioration des produits proposés tant du coté visuel que qualitatif sans oublier une nouvelle segmentation en se retirant du marcher des pick-up. Grace à cela Hyundai a pu augmenter ses parts de marché(5),

Selon Alan Baum, du cabinet Planning Edge, les concurrents de Hyundai auront du mal à lui reprendre des parts de marché, car ses ventes ont nettement moins baissé que celles des constructeurs américains(6)

Finalement, Hyundai a su tirer un bénéfice de son malheur, il a fallut donc que les choses se gattent dans le monde automobile pour qu’il puisse enfin se démarquer en tirant son épingle du jeu

REFERENCES:

(1)http://news.caradisiac.com/Il-y-a-120-ans-naissait-la-premiere-voiture

(2)http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/etats-unis-les-voitures-coreennes-tirent-leur-epingle-du-jeu-malgre-la-crise-03-07-2009-568746.php

(3)http://orleans.lcr-centre.org/spip.php?article631

(4)http://www.ledevoir.com/2009/08/20/263440.html

(5),(6)http://www.boursereflex.com/actu/2009/07/03/Etats_Unis_les_voitures_coreennes_tirent_leur_epingle_du_jeu_malgre_la_crise

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
  • simply click the up coming website page says:

    simply click the up coming website page…

    La concurrence automobile au sein de la crise économique @Economie Numerique – Le Blogue…

 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>