La fin de la publicité telle que nous la connaissons aujourd’hui

Les médias sociaux ont ouvert de nouvelles portes aux publicitaires et spécialistes en marketing, avec de nouvelles façons d’être à l’écoute des consommateurs. Les écouter permet d’ensuite engager des conversations et de dévoiler de nouvelles opportunités.

Imaginer un monde dans lequel…

Utiliser de nouveaux formats publicitaires permettrait de surpasser l’utilisation de la publicité dans les médias traditionnels. Dans lequel la majorité des espaces publicitaires seraient vendus aux enchères ou échanger. Dans lequel les publicitaires pourraient savoir qui a vu et interagit avec une annonce, et paieraient en fonction de l’impact réel de celle-ci au lieu d’un impact estimé. Les consommateurs pourraient même choisir quelles annonces ils regardent, et partagent avec leur amis. Un monde qui semble petit à petit devenir réalité avec les médias sociaux électroniques.
D’après une étude réalisée par IBM, il y aurait quatre principaux éléments qui sont en train de changer l’industrie de la publicité :
- L’attention du consommateur, il est de plus en plus en contrôle de comment, il regarde, interagit et filtre la publicité.
- La créativité, suite à l’évolution des technologies nous avons vu apparaître des contenus générés et fournis par les utilisateurs, les amateurs et les semi-professionnels créent maintenant des contenus publicitaires low-cost (Blog, Youtube, …)
- Les outils de mesure, les publicitaires sont à la recherche de mesures orientées « individu », qui n’étaient pas proposées par les médias traditionnels, mais commencent à l’être par les réseaux sociaux.
- Des places de marchés permettant de d’acheter et vendre des annonces, sans passer par les intermédiaires traditionnels.
Ces éléments vont redéfinir toute la chaîne de valeur de l’industrie de la publicité.

Utiliser les réseaux sociaux pour sa promotion

Fin Juin, à Cannes, un rassemblement annuel de l’industrie de la publicité avait lieu. Lors de celui-ci la campagne électorale de Barack Obama y remporta le prix Titanium, pour l’utilisation des médias sociaux dans le but de promouvoir sa marque. Ce qui démontre à quel point ces derniers ont un impact dans le monde publicitaire dernièrement. Cette campagne tentant, entre autre, de transformer chaque « consommateur » en promoteur de la marque, en particulier sur les réseaux de facebook et twitter. David Plouffe, qui est le chef de la campagne stratégique, est d’ailleurs sur le point de publier un livre sur le sujet.

Les blogueurs et les marques

D’après une étude menée par Technorati, 70% des blogueurs parlent des marques. 46% d’entre eux en parlant soit parce qu’ils les aiment, ou les détestent. Et 38% en parle à travers des revus pour lesquelles ils ont été payés. Voilà des chiffres non négligeables, et qui soutiennent le point de la créativité cité plus haut.

Une publicité ciblée

Les principaux réseaux sociaux électroniques, comme par exemple facebook, propose une « publicité ciblée ». Cette nouvelle technologie permet de proposer des annonces pour des segments ciblés de la population, et améliore donc la « livraison » de la publicité au consommateur. Elle propose de nombreux paramètres, en fait il est possible d’utiliser toute l’information que le réseau possède sur chaque individu. Une publicité parfaite ? Il ne faut que les utilisateurs utilisent en premier lieu le réseau afin de rester connecter avec leurs amis. Attendons de voir ce que les réseaux sociaux électroniques nous réservent dans l’avenir…

Références:

Day 4: Blogging Revenues, Brands and Blogs: SOTB 2009 – Page 2

Need for More Targeted and Relevant Social Media Advertising Campaigns Drives Interest…

The recession in advertising Nothing to shout about

IBM Study

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>