Le e-tourisme 2.0 ou une nouvelle façon de voyager

Comme la plupart d’entre vous, internet devient l’outil incontournable lorsque vient le temps de voyager. En effet, en 2008, selon le Cefrio , 36% des québécois utilisaient Internet pour magasiner un voyage en ligne [pdf]. En France, c’est 51% des achats effectués en ligne qui sont en lien direct avec l’industrie du tourisme. Une analyse connexe, toujours menée par le CEFRIO en 2008, nous montre que 26 % des québécois consultaient des blogues et 15 % partageaient des photos.

Les offices du tourisme branchés
Cette tendance prévaut également dans l’hémisphère sud où l’État du Queensland (Australie), a su parfaitement tirer profit de ces nouvelles habitudes de consommation en lançant l’opération « La meilleure job du monde ». L’heureux élu se voit confier la rédaction d’un blogue consacré au quotidien d’une île paradisiaque…ainsi qu’une coquette somme de 150 000 $. Et le succès ne s’est pas fait attendre :une diffusion mondiale massive de l’information ainsi que la candidature de près de 35 000 personnes. Mais ce succès reste éphémère comme le montre le trafic actuel du site.

Depuis, plusieurs autres initiatives du genre ont été lancées. D’ailleurs il est toujours possible de s’inscrire au second meilleur job au monde, comme consultant en magasinage… Mesdemoiselles, la course est lancée…

Des initiatives 2.0 au Canada
Le Canada ne reste pas inactif devant les nouvelles tendances, ainsi l’office du tourisme de Banff a mis sur pied un blogue multimédia. Le webmestre, Dave, participe activement à la mise à jour du contenu vidéo et textuel et en assure la diffusion sur les principales plateformes de médias sociaux. Les visiteurs sont également invités à rejoindre le groupe facebook de l’office de tourisme de Banff afin de partager leur expérience. Il est même possible d’y ajouter ses photos et de visiter le flux provenant de flickr.
Tourisme Montréal suit le mouvement : 5 vidéo journaliste ont été engagé afin de promouvoir la ville au travers de capsules destinées au web, 130 sont à dénombrer à ce jour sur youtube. À noter que certaines de ces capsules vidéo ont été visionnées plus de 25 000 fois!

Des blogues subventionnés ?
On peut toutefois s’interroger sur l’objectivité du contenu de ces blogues qui sont tantôt subventionnés, tantôt utilisés à des fins purement commerciales (compilation de fichiers clients via concours).Toutefois, comme le mentionne mon collègue Étienne dans son article sur le bouche à oreille dans le milieu hôtelier, la majorité des sites liés au tourisme invite les internautes à participer au travers de commentaires et suggestions. Et je pense personnellement que ce partage d’expérience utilisateur prévaut également sur les blogues subventionnés.

Comme le montrent les exemples précédents, l’industrie du tourisme a dû s’adapter aux nouvelles tendances de consommation et réinventer des méthodologies web 2.0 plus créatives, afin d’atteindre un marché en pleine mutation.

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
  • elkhtibr says:

    Quelle place occupe désormais Internet dans les ventes, dans les stratégies de communication des acteurs du tourisme ? Quelle est la dynamique de croissance attendue et les projets pour 2009/2010 ? Budget, effectifs…Quelles sont les ressources pour gérer les sites ? Taux de transformation, panier moyen, croissance du CA… Quel est le tableau de bord des leaders de l'e-tourisme ? Comment les consommateurs utilisent-ils le Web pour préparer, s’informer et acheter un voyage ? Mobile, voyage sur mesure, services 2.0… Quelles sont leurs attentes

 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>