Le marché de la mode se livre bataille sur Internet par ces temps de crise?

 

L’industrie de la mode a longtemps été considérée comme un secteur dédié aux seuls privilégiés, l’ouverture de ce secteur à une activité de grande production s’adressant à un marché plus large a permit à Madame et à Monsieur tout le monde d’accéder à la mode, ainsi cette industrie a connue durant près d’un siècle des bouleversements, le passage de la confection du vêtement sur mesure au prêt-à-porter.

 Avec l’avènement de l’Internet, nous avons assistés à une nouvelle façon de consommer la mode, des entreprises de l’industrie du vêtement, des accessoires de mode, de parfums, ont ouvert leurs boutiques en ligne, cette pratique étant un moyen d’accroître leur avantage concurrentiel, de réduire leurs coûts et d’améliorer le service à la clientèle, et pour le consommateur un gain de temps considérable, plus besoin d’aller aux magasins subir d’interminables chaînes. On a assistés également à l’apparition d’entreprises virtuelles comme vente-privee.com qui met en vente des produits de marques  bénéficiant  de fortes décotes (-30 à -70%)[ ]par rapport aux prix dits publics.

Cependant, on y échappe pas, la crise financière a changé la donne en matière de consommation, de la mode entre autre, alors de quelle façon l’a-t-elle changé ? Comment voit-on les cinq forces du modèle de Porter dans ce secteur ?

 Commençons par le commencement, la concurrence au sein du secteur, de plus en plus de marques se lancent dans le e-commerce, ouvrant leurs boutiques en ligne, tout en redoublant d’originalité comme certains de mes collègues l’ont cité l’apparition des mannequins virtuels, l’offre de nouveaux services en ligne, la rapidité de livraison, des prix plus abordables que dans les commerces physiques, tous ces moyens mis en disposition pour attirer les clients, ce qui évidement influence le choix final du consommateur lors de la prise de décision d’achat.

 Le deuxième point, la menace des nouveaux entrants, des entreprises se créent autours de la mode sur internet. Du fait de la réduction du porte monnaie du consommateur avec la crise financière, des entreprises se sont même lancées dans la vente d’occasion, ainsi des sites ont vus le jour en France notamment comme www.opportunities.fr permettant aux consommateurs de s’offrir des produits de marque à prix réduits, cependant ces petites entreprises n’arrivent pas à faire de l’ombre aux pionniers du secteur et aux grandes marques qui ont déjà faits leur preuves dans le secteur même si elles vendent les habillements et les accessoires de ces marques.

 Le troisième point, est le pouvoir de négociation des clients, qui est très fort, vu l’accès facile de l’information via internet sur les prix, la qualité du vêtement, sa provenance, les matières qui le composent, une étude française a d’ailleurs réalisé une étude la dessus, les résultats montrent que 89% des personnes interrogées utilisent internet pour comparer et choisir les meilleures offres.

 Le quatrième point, est le pouvoir de négociation des fournisseurs, qui est moindre, vu le choix qui s’offre au consommateur dans le secteur de la mode, le client tend vers un produit de moindre coût quand ne cherche pas forcément la qualité.

 Et enfin dernier point, la menace de substitution, qui se traduit dans le secteur par le remplacement de la matière première, on a de plus en plus recours à des matières moins naturelles, plus synthétiques pour produire plus et vendre moins cher.

 En conclusion, le e-commerce dans le secteur de la mode a encore de beaux jours devant lui, mais seuls les plus forts dans ce domaine resteront, la crise passera et les petites entreprises qui se sont créent autours de la crise vont disparaitre comme elles sont apparues …  

Sources

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mode_(habillement)

www.vente-privee.com

http://chohmann.free.fr/strategie/modele_porter.htm

www.opportunities.fr

http://nepasubir.fullsix.com/

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>