Le RFID à la rescousse des détaillants traditionnels.

Les hypermarchés Wal-MartLe visage de l’industrie du commerce de détail a énormément changé dans les dernières années, principalement en raison du transfert des parts de marché des détaillants traditionnels vers les détaillants virtuels. Selon eMarketer, c’est maintenant 86% des internautes qui magasinent en ligne, et 81% d’entre eux qui y font des achats. Dans un contexte de récession économique, où sept canadiens sur dix disent avoir coupé dans leur budget, l’industrie traditionnelle du commerce de détail a connu de plus beaux jours. 

Évidemment, cette perte de vitesse des magasins physiques contribue à augmenter l’intensité de la compétition entre les joueurs actuellement présents sur le marché, qui doivent maintenant combattre plus fort pour maintenir leur position dans une industrie en perte de vitesse. Le marché nord-américain est saturé par un nombre important de chaînes, qui représentent un large éventail de possibilités pour les consommateurs et contribuent à leur accorder du pouvoir. À travers ce nouvel environnement hautement compétitif, quelles sont les issues pour les détaillants ayant une chaîne de valeur classique afin de demeurer efficace et concurrentiel?

 Les nombreuses consolidations ayant eu lieu dans les dernières années nous laisse croire que l’avenir passe désormais par les hypermarchés, tels que Wal-Mart et Home Dépôt. Ces derniers créent une grande pression sur l’industrie grâce aux économies d’échelle et au grand pouvoir de négociation qu’ils ont réussi à gagner face à leurs fournisseurs, leur permettant d’offrir de très bas prix à leurs clients. Le nerf de la guerre dans de nombreux secteurs semble désormais passer par l’efficacité de la gestion de la logistique. Et qui dit meilleure gestion de la logistique entend nécessairement RFID!

Le RFID (Radio Frequency IDentification) ou la radio-identification est une technologie permettant de communiquer à distance avec des objets, par l’entremise d’étiquettes recevant et répondant à des ondes radio.  Ces étiquettes remplacent donc les codes-barres, qui ne peuvent être lus qu’en contact direct avec un lecteur.  Le RFID ouvre un monde de possibilités aux entreprises pour le suivi des marchandises : il permet de suivre les mouvements des produits en temps réel, afin d’améliorer la gestion de l’inventaire et ainsi prévenir les ruptures de stock ou les surplus de marchandises.

La vidéo suivante explique en détail comment fonctionne le RFID et, plus important encore, comment le RFID peut permettre aux entreprises d’augmenter leur efficacité : http://www.youtube.com/watch?v=4Zj7txoDxbE

Afin de mieux visualiser comment cette technologie promet de révolutionner l’industrie du commerce de détail, examinons le cas de Wal-Mart. Wal-Mart, qui utilise le RFID dans l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement, a imposé à ses fournisseurs en 2005 d’inclure des puces RFID dans les emballages de leurs produits. Une étude menée en 2007 a par la suite permis de démontrer que cette initiative avait permis à l’entreprise de réduire de 30% les ruptures de stock en magasin. Par ailleurs, Wal-Mart a pu améliorer l’expérience d’achat de ses consommateurs, les employés étant en mesure de savoir à tout moment où se situent les produits en magasin.

Les possibilités marketing engendrées par le RFID, qui est loin d’être une nouvelle technologie mais qui en est toujours à une phase d’introduction dans l’industrie, sont infinies. Déjà, l’utilisation du RFID à travers les magasins de vente au détail traditionnelle a permis à certains détaillants de demeurer compétitifs dans une industrie en perte de vitesse, qui doit se battre contre les eBay de ce monde fonctionnant sans aucun inventaire. Une meilleure gestion de la logistique étant désormais un facteur clé de succès dans l’industrie, le RFID promet d’être de plus en plus utilisé dans les prochaines années. À suivre!

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>