Les grandes chaînes canadiennes s’allient contre le géant Wal-Mart

La théorie des jeux est un concept qui semble à première vue très théorique, mais c’est en fait tout le contraire. Chacun d’entre nous l’utilise de façon inconsciente au quotidien afin de prendre des décisions rationnelles, et il en est de même pour les entreprises (voir le billet Comportements stratégiques en commerce de détail pour plus de détails). Un exemple concret de l’application de cette théorie sont les stratégies qu’ont dus développer les différents joueurs de l’industrie alimentaire canadienne face à la menace de l’arrivée du géant américain Wal-Mart sur leur marché dans les dernières années.

 Avec l’absence de frais de transfert pour les consommateurs lors d’un changement de détaillants et le faible niveau de différenciation entre les supermarchés à ce moment, la menace de l’arrivée de Wal-Mart représentait un risque considérable pour les joueurs déjà présents dans l’industrie. Le géant américain avait deux avantages concurrentiels jugés très importants aux yeux des consommateurs : un pouvoir d’achat lui concédant les plus bas prix sur le marché et un concept de magasins one-stop-shopping permettant aux consommateurs d’effectuer tous leurs achats au même endroit. Pour plus de renseignements sur les méthodes et les technologies utilisées par Wal-Mart qui lui ont permis d’optimiser sa logistique et de développer des avantages concurrentiels importants sur ses concurrents, référez-vous au billet Le RFID à la rescousse des détaillants traditionnels.

La réaction des joueurs a été d’opter pour une stratégie d’acquisition dans l’industrie alimentaire canadienne afin d’effectuer des économies d’échelle et d’être en mesure de faire concurrence à Wal-Mart. Le focus a donc été mis sur le contrôle des coûts et sur l’optimisation de la chaîne de valeur, ce qui a créé une vague de fusions et d’acquisitions dans l’industrie, autant en terme d’intégration horizontale que verticale. Parmi ses acquisitions, Loblaw a fait l’acquisition de la chaîne concurrente Provigo pour la somme de 1,6 milliards de dollars et Métro a pour sa part acheté la chaîne canadienne A&P.

En 2009, cinq joueurs dominent l’ensemble des ventes alimentaires au Canada : Loblaw avec 30,8 milliards de ventes en 2008, Sobeys (14 milliards), Métro (10,7 milliards), Safeway (8,2 milliards) et, en cinquième place, Wal-Mart avec approximativement 5,5 milliards de dollars de ventes. Évidemment, son entrée au Canada en 2006 étant très récente comparée autre joueurs, Wal-Mart va continuer sa croissance en territoire canadien dans les prochaines années. L’entreprise a annoncé au troisième trimestre de 2009 ses plans d’investir dans un nouveau centre de distribution d’aliments frais dans l’Ouest canadien, ce qui imposera un réajustement de la position des autres détaillants. Le géant américain prévoit de plus détenir 92 magasins sur le territoire canadien à la fin de 2009.

En somme, après quelques années difficiles pour l’ensemble des grandes chaînes de vente au détail et plus particulièrement pour Loblaw, l’industrie a connu une réorganisation qui a même permis a certains joueurs de revoir leur orientation et d’augmenter leur marge d’exploitation grâce à l’optimisation de leurs opérations. Si l’arrivée de Wal-Mart au Canada a créé une pression à la baisse sur les prix, la peur de voir la disparition des supermarchés traditionnels s’est avérée infondée. Évidemment, l’arrivée de Wal-Mart dans l’industrie aura certes été plus dommageable pour les détaillants indépendants, et les nouveaux joueurs doivent maintenant prendre avantage de la spécialisation de certains produits afin de se différencier des grandes chaînes devenues trop puissantes.

- Pascale

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
  • simon says:

    Quel est la source pour ce paragraphe SVP : En 2009, cinq joueurs dominent l’ensemble des ventes alimentaires au Canada : Loblaw avec 30,8 milliards de ventes en 2008, Sobeys (14 milliards), Métro (10,7 milliards), Safeway (8,2 milliards) et, en cinquième place, Wal-Mart avec approximativement 5,5 milliards de dollars de ventes. L'hyper lien des ventes alimentaire semble corrupted.h<

 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>