Les marques de prêt à porter surfent sur la vague des médias sociaux

Dans un billet intitulé « Le Web 2.0 à la rescousse des marques d’habillement », on avait pu démontrer l’importance pour les marques d’habillement d’être visibles sur la toile et que la survie du commerce de proximité en dépendait. L’évolution de l’industrie de la mode vers le web 2.0 et notamment sa grande composante, la filière des médias sociaux, était inévitable.

Le port d’une marque rattache l’individu à un groupe. On ne peut échapper au jugement par le vêtement. Au-delà de l’aspect vestimentaire, on peut parler d’un besoin identitaire. Dans un article récent paru sur le site de l’UQAM et intitulé «Pub-à-porter », la journaliste a fait ressortir plusieurs études concernant l’aspect de l’appartenance à un groupe en arborant le logo d’une marque : «Le vêtement est un acte d’allégeance à un groupe. Il marque un territoire »
Selon Wikipedia, un réseau social est un ensemble d’entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d’un groupement social.
Le lien apparaît donc évident, quoi de mieux pour promouvoir les marques de prêt à porter que les réseaux sociaux où les groupes sont déjà formés par affinités, goûts et tendances ?!

L’habillement est un marché où la consommation plaisir est importante. Beaucoup d’internautes “fidèles” à une marque se rendent spontanément sur son site pour suivre son actualité. Dés lors, les marques ont pris les devants et ont investi le champ de partage et de discussion sur les réseaux sociaux pour être proactives et rester à l’écoute de leurs communautés.

Si dans le e-commerce sous toutes ses formes, l’habillement apparaît toujours dans les têtes de liste Top 5 des catégories de produits achetés en ligne, il en est de même pour les réseaux sociaux qui montrent pour le cas de Facebook que la mode regroupe le plus grand nombre de fans par type de produits juste derrière l’agro-alimentaire.

Dans ces têtes listes, on retrouve les acteurs majeurs historiques. Ils mettent les moyens et disposent de plans marketing audacieux (tels que H&M, Adidas, Nike, Lacoste, Vans…Etc.).
Voir l’étude Vanksen : « Fans pages sur Facebook, concours de popularité entre marques».

Mais l’explosion des médias sociaux ces deux dernières années a surtout bénéficié à de nouveaux joueurs qui n’ont pas de budget pub conséquent et donc utilisent le canal offert par les réseaux sociaux pour atteindre leur clientèle et développer leur notoriété.
C’est le cas notamment de 669.fr qui explique dans un billet de son WebMarketeur et Webmaster Julien RIO comment faire du Marketing sur le Web avec un petit budget : la mise en place des liens (forum, blogs, réseaux..), l’Affichage de bannières, les communiqués de presse, les articles dans un Blog Pro. Il s’agit en fait de profiter de tous les outils Web 2.0.

marketing médias sociaux

marketing médias sociaux

Le Marketing peut être grossièrement résumé en deux points : connaître son client et s’en occuper, se faire connaître.
Alors, naturellement les réseaux sociaux ont transformé le schéma de fonctionnement des entreprises de la mode. Désormais elles sont plus è l’écoute des attentes de leurs clients, elles sont plus réactives et surtout collent plus aux besoins du marché.

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>