Les médias sociaux changent l’actualité

Le monde des médias aurait davantage changé ces dix dernières années qu’il n’avait évolué sur les trois décennies précédentes, avec un tel impact sur la vie quotidienne; pour autant, ces nouveaux médias viennent compléter l’offre ancienne et donner au consommateur de médias un choix plus vaste.
De fait, le développement d’Internet offre de belles opportunités et induisent de nouveaux comportements chez les internautes avec ces formes différentes, comme des forums d’Internet, des blogues, des wikis, des balados , la messagerie instantanée, qui eux même sont regroupés dans des exemples des applications sociales des médias comme Twitter, Facebook .Ces nouvelles évolutions techniques intervenues et les nouveaux défis d’un monde qui se métamorphose sous l’influence des nouvelles techniques de communication de même à l’avenir avec l’augmentation de l’offre et les évolutions techniques deviendront Internet eux même.
C’est ce qu’elle a montré une étude réalisée par l’agence de marketing écossaise Yomego qui démontre que les réseaux sociaux supportent aujourd’hui plus d’un milliard de profils individuels. Une personne sur sept dans le monde est présentée d’une manière ou d’une autre sur le web social ce qui ouvre de nouvelles portes à la créativité et l’innovation.De fait,selon Yomego l’Internet ne sera plus un endroit où l’on trouve des sites de réseaux sociaux,” les réseaux sociaux seront l’Internet”.
Le rapport met également en avant les trois facteurs qui expliquent cette attitude ,la première raison tient au fait que ces réseaux sociaux sont très récents et les internautes sont curieux de savoir ce que c’est, la seconde raison c’est leurs déférentes formes de communication qui laisse le libre choix non simplement de lire un message mais de le commenter ,le discuter ,et même le remettre en cause.
De la même manière ,on voie que ces réseaux sociaux sont désormais employées pour des fins marketings (voir billet de Thoma) ou de recherche de financement pour les entreprises qui restent pour eux des outils relativement peu coûteux qui permettent à tout le monde d’accéder à l’information.Dans l’industrie de la presse,c’est l’objectif du wall street journal qui a développé un réseau social pour relancer ces ventes tout en donnant à chaque abonné la rubrique qu’il souhaite sur laquelle il peut faire figurer sa photo, ses fonctions professionnelles et ses centres d’intérêt. Grâce à cette «carte de visite» virtuelle, les lecteurs peuvent communiquer ensemble sur des forums, pour débattre de l’actualité ou se conseiller des livres, mais aussi entrer directement en contact, c’est une puissance qu’on n’a pas connu avec les médias traditionnels dont l’information c’était une actualité pas une nouveauté.Donnant l’exemple de décès de Mickael Jackson , les réseaux sociaux prennent énormément d’avance sur les médias traditionnels, tandis que les réseaux sociaux s’enflamment les médias traditionnels, toujours rien du tout et c’est seulement aux alentours de 23h, que les médias commencent à diffuser la mort hypothétique de Mickael Jackson .
Une fois encore les réseaux sociaux restent un sérieux défi ,défi de l’ordre public avec le développement d’Internet et défi de la culture, car Internet facilite l’échange et remet en cause le modèle économique de la création des contenus,défi du pluralisme où peut-on admettre la diversité des opinions et des tendances ,Pour relever ce triple défi, nous essayons de naviguer et de suivre les actualités et les nouveautés de la technologie.

Source :
http://index.atelier.fr/medias/internet/agence/reseaux-sociaux.html
http://blog.lefigaro.fr/medias/2008/09/le-wsjcom-transforme-en-media.html
http://antoine.olbrechts.eu/blog/les-reseaux-sociaux-et-l-actualite/

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>