Quand Facebook et Myspace jouent à la théorie des jeux

Myspace, un des premiers réseaux sociaux d’envergure compte actuellement 100 millions de membres à travers le monde. Ce chiffre qui peut paraître important s’avère ridicule quand on le compare aux 300 millions d’utilisateurs de Facebook, dont le nombre ne cesse d’augmenter au fil des mois…

Myspace semble avoir perdu la bataille, ou du moins la première manche, dans le but d’être le grand réseau social généraliste. Sa part de marché a ainsi diminué de 66% à 30% en moins d’un an, littéralement aspirée par l’ogre Facebook. [1]

Le directeur exécutif de Myspace a d’ailleurs déclaré au Financial Times le 22 octobre 2009 :
« Facebook is not our competition » [2]. Par ces mots, il reconnaissait l’échec de sa guerre contre Facebook et annonçait la nécessité de définir de nouvelles voies stratégiques.

Quelles options pour Myspace ?

Myspace souhaite désormais se recentrer sur les secteurs de la musique et de l’art qui constituent ses points forts, et la base de ses utilisateurs.
Afin de continuer à exister, l’entreprise envisage d’ailleurs un partenariat stratégique, avec son ancien concurrent Facebook, qui se dit également intéressé. [3]

Pourquoi ce revirement de situation ? Pourquoi Facebook semble accorder une importance à un partenariat avec Myspace, alors que ce dernier a annoncé publiquement sa défaite face au réseau social californien. Afin de comprendre ce possible rapprochement, il est nécessaire d’évaluer les options des deux protagonistes via la théorie des jeux :

 

facebook
myspace theorie des jeux

 

 

 

 

Chacun des réseaux sociaux a le choix entre deux options : soit il réalise un partenariat (avec l’autre réseau, ou avec un autre partenaire potentiel), soit il adopte une position offensive et décline tout partenariat.D’après ce tableau, Myspace et Facebook prennent le plus grand bénéfice d’un partenariat commun.

Ce partenariat permettrait à Facebook de bénéficier des contenus de Myspace. En effet, Myspace adopterait alors l’identification Unique de Facebook (Facebook Connect), ce qui permettra aux utilisateurs de Facebook d’accéder aux contenus Myspace (musiques, vidéos) via leurs logins et mots de passe Facebook. La richesse de ces nouveaux contenus constituerait alors un avantage concurrentiel majeur pour Facebook face à ces autres compétiteurs (Orkut).De plus, puisque le partage de ces contenus serait réalisé via l’adoption de Facebook Connect par Myspace (et ses 100 millions d’utilisateurs), cela constituerait une nouvelle victoire pour Facebook dans sa guerre de standards d’identification avec Google.
Quant à Myspace, cette stratégie de coopération lui permettrait de bénéficier des visiteurs de Facebook, qui pourront –avec leurs identifiants Facebook – accéder aux contenus présents sur Myspace, et les commenter. Cela constituerait alors une source de visiteurs non négligeables pour Myspace… [4]

En revanche, si l’un des deux choisit de réaliser un partenariat, mais avec une autre entreprise, celui-ci sera moins efficace, car soit le réseau social partenaire contiendra moins d’utilisateurs, soit les contenus seront en moins grande quantité et de moindre qualité.

La seconde possibilité pour chaque réseau est de refuser tout partenariat, et d’adopter une position offensive. Ce choix serait mauvais pour Myspace, puisqu’il ne pourrait lutter seul contre Facebook. Quant à ce dernier, il tirerait un plus grand avantage à s’allier à Myspace, plutôt qu’à le concurrencer, et à vouloir sa perte. En effet, les contenus obtenus par le partenariat permettront d’asseoir la domination de Facebook sur tous ses concurrents, alors qu’une attitude offensive permettra uniquement de nuire à Myspace, déjà affaibli.

Voilà comment la théorie des jeux réunira vraisemblablement un prince déchu (Myspace) et le nouveau roi (Facebook) dans une alliance originale, mais pour le moins pertinente.

Sources :

[1] http://www.numerama.com/magazine/14334-reseaux-sociaux-myspace-jette-l-eponge-contre-facebook.html
[2] http://www.ft.com/cms/s/0/79054d72-be73-11de-b4ab-00144feab49a.html
[3] http://www.neteco.com/307594-facebook-myspace-negocieraient-partenariat.html
[4] http://www.athomedia.com/blog/2009/10/28/myspace-facebook-connect/

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>