Qui sont les gagnants du mélange des médias sociaux et de l’industrie musicale ?

Les majeurs de l’industrie musicale, par exemple, les 4 grand labels américains, Warner Music, EMI, Sony Music Entertainment et Universal Music Group ont du subir des changements importants face à l’arrivé massive des médias sociaux dans la vie de tous les jours. Maintenant que les gens les utilisent courament, ils se doivent de les surveiller, mais surtout de les utiliser. Au départ, on ne parlait que de MySpace Music, maintenant on peut voir l’implication de d’autres réseaux comme Facebook et Twitter.

Les médias sociaux ont plusieurs utilités.

En premier lieu, les médias sociaux servent à répandre la nouvelle rapidement et globalement. Un artiste qui annonce sa sortie d’album simplement en magasin réussira seulement à affecter les amateurs de musique et non pas ses fans.

Ensuite, avec les médias sociaux, on peut segmenter les fans des différents artistes. Cela permettra ainsi aux producteurs de pouvoir effectuer de la publicité beaucoup plus ciblée. En plus, connaissant mieux ses fans, il est possible de les gâter avec des offres exclusives sur les différents réseaux. On peut ainsi rendre les fans favorables à notre marque.

Finalement, les médias sociaux ont pour utilité de servir d’outils d’interaction avec les clients, qui sont dans ce cas si aussi des fans. En ouvrant la communication avec eux, les artistes peuvent prendre le pouls sur ces fans afin de pouvoir mieux les servir plus tard. Il peut se tenir au courant des effets des lancements ou spectacles.

Comme on peur le remarquer, ces utilités sont autant utile pour un petit que pour un joueur majeur dans l’industrie. C’est à l’artiste de savoir s’il utilisera le levier ou non.

Les grands sont ceux qui ont le plus à perdre dans cette histoire. L’utilisation des médias sociaux est un moyen facile pour un petit artiste de se faire connaître par un plus grand nombre de personne et rapidement.
Comme le dit Jill Sobule, un artiste indépendant dans un interview avec eMarketer : “On parle finalement d’aller rejoindre les fans là ou ils sont vraiment, il n’y a plus de besoin pour un homme du milieu.” C’est là que la magie des médias sociaux s’active. Les artistes indépendants sont les plus grands gagnants de cette histoire, car les outils ne sont plus réservés qu’aux grandes de production. Ces outils sont optimisés pour que n’importe qui puisse s’en servir et en profiter. Cela donne la possibilité à l’artiste de garage de se faire aussi entendre que la grande artiste. (Il aura beaucoup plus de difficultés, c’est certain.)

Les vrais gagnants dans toute cette histoire ce sont nous, les clients. Il est possible pour nous de connaître de nouveaux artistes, d’interagir avec eux et de pouvoir les encourager directement. Avec autant d’artiste à découvrir, il est certain que chacun peut avoir droit à sa chance s’il utilise activement les bons réseaux.

Thoma.

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

1 Commentaire »

 
 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>