Rôle des gouvernements et des associations dans le secteur des VoIP sur mobiles

Partout dans le monde, l’arrivée de la technologie de la voix sur IP dans les réseaux de télécommunications mobiles a suscité plusieurs réactions parmi les opérateurs web téléphoniques.

Les craintes de ces derniers sont légitimes et les chiffres le confirment : Selon Gartner, plus de 50% du trafic voix-mobile passera par la VoIP d’ici 2019 et que dans moins de dix ans, 30% du trafic voix de téléphonie mobile sera opéré par des acteurs tiers comme Google, Yahoo, Skype…

Mais quel est le rôle des gouvernements et des associations pour encadrer les nouveaux changements dans l’industrie ?

Aux États-Unis, la F.C.C. (Federal Communications Commission), gendarme américain des télécoms, essaye de règlementer le service de VoIP sur les réseaux mobiles.

Le conflit actuel oppose AT&T à Google : L’opérateur téléphonique considère que Google violerait la neutralité du Net en interdisant certains appels vers des zones rurales surtaxées aux Etats-Unis à travers Google Voice. Tandis que Google estime que AT&T bloquerait illégalement l’accès du logiciel de voix sur IP à son réseau, et se défend en précisant que le concept de neutralité du Net ne s’applique qu’aux fournisseurs d’accès et non aux fournisseurs de services Web.

Dans son enquête, la F.C.C. a interrogé les deux acteurs principaux du conflit : Google et AT&T, mais elle s’est également intéressé à Apple, le fabriquant du célèbre iPhone dont l’opérateur téléphonique détient l’exclusivité de commercialisation aux Etats-Unis. Google estime que AT&T a utilisé son pouvoir d’influence sur Apple pour interdit l’accès à Google Voice à son Apple Store.

Les associations des consommateurs américains ont fait beaucoup de pressions pour contrer le monopole de AT&T, de même l’association de défense d’un Internet libre « Free Press » s’est appuyer sur le texte de la F.C.C. : l’ « Internet Policy Statement » qui garantit le droit d’un internaute à accéder à tout contenu et service depuis l’appareil de son choix, afin de mettre la pression sur la F.C.C. et lui rappeler que les lois qui protègent l’internet haut débit s’appliquent de la même façon sur l’internet sans fil.

D’un autre coté, 20 membres du Congrès américain, en majorité issus de ces zones rurales, appuient AT&T dans sa lutte et ont essayent de mettre la pression sur la F.C.C. pour que Google change ses politiques.

Dernièrement, la F.C.C. a tranché sur la question. Les opérateurs de télécommunication devront accepter les outils de VoIP et leurs permettre d’accéder à leurs réseaux 3G. Le président de la F.C.C. Julius Genachowski a déclaré qu’ « Ouvrir les services mobiles à un plus grand choix pour le consommateur va introduire investissements et innovations dans le marché du téléphone portable ».

En Europe, la situation est encore au point mort, les opérateurs mobiles se regroupent dans un lobby puissant et imposent encore à leurs clients des obligations restrictives de l’utilisation de la voie sur Internet.

Des associations comme la Voice over the Net Coalition tentent de réagir face à ce lobbying et demande au conseil européen de prendre les décisions nécessaires afin de garantir le droit des usagers à utiliser toute technologie de communication mise à leur disposition et d’utiliser son pouvoir exécutif sur les opérateurs mobiles.

Pour l’instant, la commission européenne s’est simplement contenté de faire faire circuler un projet de déclaration sur la neutralité des réseaux et n’a pris aucune mesure sérieuse pour organiser le secteur des VoIP sur mobiles. Les enjeux sont tellement importants et le poids des opérateurs sur les états constituent le principal obstacle.

Référence :

http://www.journaldunet.com/ebusiness/breve/at-t/42461/20-membres-du-congres-us-soutiennent-at-amp-t-contre-google.shtml

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-sous-la-pression-de-la-fcc-atett-accepte-la-voip-sur-l-iphone-29241.html

http://www.businessmobile.fr/actualites/services/0,39044303,39708728,00.htm

http://www.businessmobile.fr/actualites/analyses/0,39044174,39710265,00.htm

Bookmark and Share

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>